La terre s’est arrêtée de tourner le 1er octobre 1999. Olivia, notre petite fille de deux ans et demi, a été diagnostiquée d’une tumeur du tronc cérébral. Brutalement, mon mari et moi avons vu tous nos projets d’avenir partir en fumée. Assommés par le désespoir et le désarroi, nous avons entamé une quête intensive de guérison.

Les moyens de lutter contre la tumeur se sont avérés limités : Olivia était encore trop jeune pour de nombreux traitements. Nous avons frappé à la porte de médecins du monde entier mais la science n’avait aucune réponse. Seule la KU Leuven nous a donné une petite lueur d’espoir. Des recherches prometteuses, susceptibles d’aboutir à une nouvelle thérapie, avaient débuté. Toutefois, les ressources financières nécessaires à un développement rapide manquaient.

Olivia nous a quittés le 10 avril 2000, juste avant son troisième anniversaire. Outre un chagrin immense, nous éprouvions aussi un sentiment de révolte. Comment se pouvait-il qu’une étude prometteuse soit mise au placard en raison de difficultés financières, entraînant la perte d’une vie humaine jeune et précieuse ? Nous trouvions cela inacceptable !

Entre-temps, nous croyions tellement dans le projet de la KU Leuven que nous ne voulions pas le laisser tomber. Nous avons décidé de créer l’Olivia Hendrickx Research Fund pour continuer à soutenir cette recherche contre le cancer prometteuse et utile. Aujourd’hui, nous avons élargi notre soutien à d’autres pistes intéressantes. À cet égard, nous suivons toutes les études en nous impliquant fortement et gardons rigoureusement à l’esprit notre objectif final : est-ce que cela permet vraiment de guérir un enfant ?

Olivia n’a pas eu d’avenir, alors qu’elle était à l’aube de sa vie… Mais pour beaucoup d’autres enfants, il peut en aller autrement grâce aux nouvelles thérapies. Nous avons les clés de leur avenir entre nos mains. L’Olivia Fund entend donner de meilleures perspectives à tous, et surtout aux plus faibles et plus petits. Augmenter leurs chances de jouir d’un avenir en bonne santé.

Vous aussi pouvez nous y aider.

Ne laissez aucune chance au cancer.

signature ilse

 

 

 

 

 

 

Ilse De Reze

Maman d’Olivia

Présidente de l’Olivia Fund

 

Curieux de découvrir notre approche concrète ?